Option : Hôtellerie

Les études en section technique ou professionnelle durent six ans, avec la possibilité de suivre une 7ème année professionnelle de perfectionnement ou une 7e technique : formation à la cuisine européenne (Italie-Espagne).

Technique ou professionnel, que choisir ?

Les sections technique et professionnelle offrent une large ouverture sur les multiples débouchés de la restauration grâce à une double formation technique et pratique en salle et en cuisine.

 

Les points forts de la section technique :

  • une formation générale plus poussée;
  • une étude renforcée des langues étrangères;
  • une formation technique plus approfondie;
  • une initiation à l'hébergement dès la 3ème année.

Cette formation polyvalente est destinée à permettre aux élèves de la section technique:

  • d'exercer, s'ils le souhaitent, des fonctions dans l'hôtellerie et pas uniquement dans la restauration;
  • de poursuivre des études au niveau supérieur, notamment en gestion hôtelière, tourisme ou techniques d'accueil.

En section professionnelle, quoique la formation générale ne soit pas négligée, l'enseignement est davantage centré sur la formation technique de base et l'apprentissage pratique des métiers de la restauration. De plus, la poursuite d'études supérieures après la 7ème professionnelle est plus aléatoire.

Ce qu'il faut savoir

  • Une formation valable dans le secteur de la restauration nécessite au minimum deux années d'études.
  • Il est possible de passer en cours d'études de la section technique vers la section professionnelle et vice versa, selon certaines conditions imposées par la loi. Toutefois, le passage d'une section professionnelle vers une section technique demande une adaptation sérieuse.

L'étude des langues

La connaissance des langues étrangères est capitale pour quiconque veut progresser dans les métiers de l'hôtellerie et de la restauration. C'est pourquoi l'étude des langues constitue une part importante de la formation.

En section professionnel, le programme prévoit l'étude d'une seule langue à partir de la troisième année. Les élèves ont le choix entre le néerlandais et l'anglais.

En section technique, l'apprentissage est progressif :

  • au 1er degré (1er observation et 2ème année commune), une langue (néerlandais ou anglais);
  • au 2ème degré (3ème et 4ème techniques de qualification), deux langues à choisir entre le néerlandais, l'anglais et l'allemand;
  • au 3ème degré (5ème et 6ème techniques de qualification) commence l'étude de l'espagnol, obligatoire pour tous.
  • En 7e Technique : 3 x 3h de langues étrangères.

L'anglais étant par excellence une langue internationale, il est souhaitable que cette langue figure dans le choix de chacun.

Stages en entreprise

En 5ème, 6ème et 7ème années, les élèves doivent effectuer un stage dans une entreprise de restauration.

En 7e Technique : stage à l'étranger.

Certificats

1. S'ils terminent leur année scolaire avec fruit, les élèves obtiennent :

  • Un certificat d'enseignement secondaire supérieur à la fin de la 6ème technique de qualification (niveau baccalauréat technologique) ou de la 7ème professionnel (niveau baccalauréat professionnel);
  • Un certificat complémentaire de connaissance de gestion à l'issue des 6ème technique et professionnelle.

2. S'ils réussissent les épreuves de qualification professionnelle en salle et en cuisine à l'issue de la 6ème année technique ou professionnelle, les élèves obtiennent, en outre, un certificat de qualification de 6ème année de l'enseignement secondaire.

3. Dans les mêmes conditions, à la fin de la 7ème professionnelle, les élèves peuvent obtenir un certificat de qualification de 7ème année de l'enseignement professionnel.

Débouchés

Les élèves qui ont obtenu le certificat de qualification professionnelle peuvent devenir premiers commis de salle ou de cuisine puis, après avoir acquis une solide expérience du métier, maîtres d'hôtel ou chefs de cuisine, traiteurs, organisateurs de banquets, gestionnaires d'hôtel et de restaurant. A cette liste, il faut ajouter la grande diversité des métiers liés au secteur HORECA.

Septième technique de qualification"Formation à l'Hôtellerie Européenne"

Une septième année, pour quoi faire ?

La constitution d'un grand marché européen progresse à grand pas, on ne peut le nier, et même s'il y a encore loin de la coupe aux lèvres, le mouvement paraît inexorable. C'est dans cet esprit qu'en 1987 déjà, l'organisation "EURHODIP" voyait le jour à l'instigation des Directeurs des grandes écoles hôtelières que compte le pays. Le but recherché était de mettre en place, avec nos partenaires européens des structures permettant aux élèves intéressés d'acquérir une véritable formation à l'hôtellerie européenne, formation sanctionnée par un diplôme EURHODIP.

Les épreuves déterminant l'octroi de ce diplôme sont organisées dans l'un ou l'autre des pays de la communauté, et s'apparentent davantage à un concours de type baccalauréat, puisque l'évaluation de l'aptitude et de la connaissance échappe aux écoles formatrices. Ce diplôme ne revêt pas encore une importance légale supérieure aux certificats nationaux, mais constitue indéniablement un "plus" pour le futur demandeur d'emploi européen. Cette opération d'envergure est menée avec énormément de détermination et de rigueur par tous les partenaires, et la valeur de cette formation s'imposera d'elle-même sur le marché du travail.

En outre, afin de rencontrer les objectifs fixés par EURHODIP, nous avons déposé auprès de la Communauté française, des programmes adaptés en cuisine et salle (restaurant). Ils sont officiellement reconnus et débouchent sur l'octroi d'un certificat d'études de 7ème et un certificat de qualification de 7ème de "Formation à l'hôtellerie européenne", certificats délivrés après réussite d'examens comme c'est le cas pour toute formation en Belgique. La réussite des examens Communauté française donne accès aux examens EURHODIP conférant ainsi au diplôme EURHODIP une valeur pleinement européenne.

Conditions d'accès


Cette 7ème année sera accessible aux élèves titulaires du Certificat d'enseignement secondaire supérieur technique ET du Certificat de qualification en HOTELLERIE de 6ème année OU du Certificat d'enseignement secondaire supérieur obtenu à l'issue d'une 7ème professionnelle ET le Certificat de qualification en HOTELLERIE de 6ème année.

HAUT DE PAGE