Bannière

Les grandes dates


1947:

Photo de Marion Coulon
Marion Coulon
Dans la "micheline" de Blaton qui l'emporte à Bruxelles, le conseiller pédagogique Marion Coulon rêve d'écoles nouvelles quant à l'esprit et au décor. Le besoin d'une Ecole normale et agricole se fait ressentir. En vue d'Ath, la "micheline" traversait le parc d'Irchonwelz, bien désert et abandonné. Alors le conseiller eut une idée : "Et pourquoi pas ici, cette fameuse école? On y serait bien : le parc, le château, la ferme, le jardin, les prairies, la gare d'Ath toute proche, l'Ecole d'agriculture pour garçons, et tant d'amis dans les environs!..."

Extrait du livre de raison-7 Février 1949- Marion Coulon

15 avril 1948:

L'Institut normal ménager et agricole de l'Etat est créé officiellement à Irchonwelz par arrêté du régent. Son but est d'assurer une formation féminine la plus large au niveau de l'enseignement technique secondaire et de l'enseignement normal technique. Le ministre de l'Instruction publique était à l'époque Monsieur Camille Huysmans.
Première page du prospectus de 1948
Première page du prospectus de 1948
Photo en noir et blanc du château Hubert vu de la Dendre
Le château Hubert vu de la Dendre
Dessin de Camille Huysmans par A.Crommelynck
Camille Huysmans
Dessin de A.Crommelynck

Printemps-été 1948:

La nouvelle directrice, Mademoiselle Renée Joffroy nantie d'une secrétaire , Mademoiselle Bonnet, pensa d'abord à installer son école dans des locaux déjà trop petits, vides, sales et peu appropriés, à savoir, l'ancien château. Elle fit de nombreux plans aidée par la suite par Madame Van Loo, professeur de décoration et Madame Lardinoit-Pelgrims, régente ménagère, appelée aux fonctions d'intendante.

La première rencontre - Renée Joffroy

Renée Joffroy
Renée Joffroy

Lundi 4 octobre 1948:

Première rentrée des classes. Le "Château Hubert" est aménagé en salles de cours répondant aux exigences didactiques de la nouvelle école.

La première rentrée des classes - Renée Joffroy

Les premières élèves
Les premières élèves
la première équipe éducative
La première équipe éducative

1949:

Transformation des bâtiments de la ferme en locaux scolaires.

20 août 1949:

Arrêté du régent précisant que l'Institut comprend une école normale ménagère agricole, une école normale ménagère, une école moyenne ménagère et une école moyenne ménagère agricole.

1950:

La population scolaire de l'école augmentant rapidement, il était nécessaire de créer de nouveaux locaux:
- aménagement des greniers de la ferme en chambrettes pour les pensionnaires.
- Construction du premier bâtiment neuf comprenant 4 grandes classes pour les cours ménagers.

Le pavillon ménager en 1950
Le pavillon ménager en 1950

1951:

Visite du chantier par Marion Coulon
Visite du chantier par Marion Coulon

Début des travaux du grand bloc des cours généraux avec salle de gymnastique, bains-douches, 3 salles de sciences, 6 salles de cours, une salle de dessin et une salle d'histoire.

1953:

Le grand bloc des cours généraux est terminé, les cours peuvent être donnés dans ses locaux.

Bloc des cours généraux en 1952
Pavillon des cours généraux en 1952

1954:

Création à titre expérimental d'une section d'intendance , une année d'études préparant aux fonctions d'économe de collectivités .

1955:

Pose de la première pierre de l'Internat
Pose de la première pierre de l'Internat

La construction d'un internat était devenue indispensable suite à l'accroissement de la population. Le 17 juillet 1955, trois ministres et le Gouverneur du Hainaut étaient présents afin de poser la première pierre du futur bâtiment.

1957:

Création officielle de la section d'intendance.

1958:

- Ouverture d'un cycle secondaire inférieur sous forme d'une section technique-sciences.
- Occupation du nouvel internat.

1960:

- Création d'une section technique-sciences au niveau secondaire supérieur en vue de préparer nos élèves aux écoles d'infirmières, paramédical et techniques supérieures. Les études universitaires furent ouvertes aux diplômées des sections technique-sciences sous condition d'un examen d'admission : c'est ainsi que nous eûmes nos premières pharmaciennes, mathématiciennes, ingénieurs agronomes...
- Ouverture d'une section professionnelle agricole au niveau secondaire inférieur. Grâce à des cours agricoles modernes, cette section, la seule officielle de ce type en Hainaut, a exercé un rôle important dans les régions rurales environnantes.

1962:

Nos classes secondaires inférieures furent transformées en cycle d'observation et d'orientation à la suite de la décision du Ministre de l'Education nationale d'étendre à l'Enseignement technique l'expérience du "tronc commun". Notre école fit partie des six écoles pilotes.
Désormais elle présentera trois options aux élèves du secondaire inférieur : latine, moderne, technique avec possibilité de réorientation après chacune des années d'études. Le certificat obtenu à l'issue du cycle de trois ans est équivalent à celui de l'enseignement général. Il sera homologué à partir du 30 juin 1965, à la délivrance des premiers certificats.

1963:

Le 13 mars 1963, sa Majesté la reine Fabiola nous consacra tout un après-midi lors d'une visite impromptue.

Arrivée de la reine
Arrivée de la reine
Présentation des élèves à la reine Fabiola
Présentation des élèves

1964:

Création d'un graduat en biochimie.

1965:

Installation du pavillon "Stockem".

1969:

Fermeture de la section intendance.

1971:

Passage à l'enseignement rénové après de nombreuses consultations auprès des professeurs et des parents. Toutes les sections furent ouvertes à l'exception de l'artistique.

1972:

Une section secrétariat-langues vit le jour au niveau secondaire supérieur.

1973:

- L'école fut dotée d'une section d'éducation physique au niveau secondaire supérieur. Ces "humanités sportives" nous valurent un afflux d'élèves masculins qui fit de notre institut une véritable école mixte.
- La salle de gymnastique étant insuffisante, l'administraion décide de nantir l'école d'une grande "bulle" gonflable où l'on peut organiser simultanément plusieurs activités à couvert.
- Ouverture d'une section "assistante familiale et sanitaire", prolongement très utile aux études professionnelles secondaires inférieures.

1976-1977:

Notre école secondaire est complètement transformée en enseignement rénové (type I). Elle offre à la fois des options d'enseignement général, technique et professionnel.

25 juin 1977:

La directrice- fondatrice, Mademoiselle Joffroy prend congé dans l'émotion générale.

Lire son discours

1er août 1977:

Liliane Mommens, licenciée en philologie romane, enseignant à l'école depuis 1949, accepte de remplacer Mademoiselle Joffroy après son admission à la retraite. Elle assumera l'interim jusqu'au 31 décembre 1977.

1er janvier 1978:

Le poste de directeur ayant été réglementairement proposé à la mutation, René Pétré, ingénieur agronome (Gembloux), directeur de l'Institut technique de l'Etat à Leuze, demanda son transfert.

1978-1979:

Le graduat en chimie indutrielle de Leuze en Hainaut fut rattaché à notre école suivant son directeur, René Pétré, muté en janvier 1978.
1978 fût également l'année anniversaire des 30 ans de l'école.

réunion des 30 ans avec le directeur René Pétré
Réunion des 30 ans avec le nouveau directeur René Pétré

1980-1981:

En 1980-1981, la population ayant atteint 600 élèves, il lui fût adjoint un sous-directeur. La même année, l'école était dans les conditions requises pour l'obtention d'un chef d'atelier.
Un graduat en diététique est également créé.

1983:

- Création d'une option "Aide-traiteur" au niveau du 2ème degré qui sera prolongée au 3ème degré par l'option "Cuisinier de collectivités".
- Pose de la première pierre du nouveau complexe scolaire (aujourd'hui appelé "Le Blaton") par Monsieur André Bertouille, Ministre de l'Education nationale , le 24 octobre 1983.

Pose de la première pierre du bâtiment Blaton par Monsieur André Bertouille
Pose de la première pierre du bâtiment Blaton par Monsieur André Bertouille
le bâtiment en 1985
Le "Blaton" en 1985

1er janvier 1986:

Suite à la désignation de Monsieur René Pétré en tant qu' inspecteur de cours agricoles, Monsieur Jean- Pol Degroote, licencié en sciences économiques, devient provisoirement directeur.

Extrait du "Courrier de l'Escaut"- 14 janvier 1986

1er Novembre 1986:

L'emploi de directeur déclaré vacant fut attribué à Monsieur Jean-Pierre Van de Walle, ingénieur industriel en électricité,qui avait déjà assuré la fonction de directeur dans plusieurs autres établissements de l'Etat.

1988:

L'école moyenne de Chièvres, en difficulté, fusionne avec l'Institut d'Irchonwelz. C'est ainsi que sous la direction de Monsieur Jean-Pierre VandeWalle, assisté de Monsieur Jean Thomas, sous-directeur depuis 1980, l'Institut comprend à ce moment une école fondamentale ( maternelle et primaire de Chièvres) , une école d'enseignement secondaire général, technique, professionnel, l'Institut Renée Joffroy et une école d'enseignement supérieur technique, paramédical et pédagogique.

1991:

Sous directeur depuis 1980, ingénieur industriel en chimie de formation, Monsieur Jean Thomas devient directeur.

1er septembre 1996:

Absorption de l'institut technique Sébastien Vauban de Ath. Notre école compte à présent deux implantations mais les sections de l'enseignement supérieur font désormais partie de l'enseignement provincial.
L'école crée le CEFA (Centre d'éducation et de formation en alternance) .
Une nouvelle directrice, Madame Tania Van de Kerckhove, est désignée suite au départ de Monsieur Thomas devenu directeur de l'enseignement supérieur provincial . Elle sera assitée de Madame Michèle Brichart, sous-directrice.

Madame Tania Van de Kerckhove
Tania Van de Kerckhove
le bâtiment Maes sur le site de Vauban
Le bâtiment Maes sur le site de Vauban
Logo du cefa Ath
Logo du cefa Ath

Janvier 1988

Monsieur Jean-Louis Moreau, licencié en mathématique, devient directeur de notre institut.

Photo de Jean-Louis Moreau
Jean-Louis Moreau

Janvier 2004:

Monsieur Moreau devient inspecteur de mathématiques et est remplacé par la sous-directrice, Madame Scheuren.

Juillet 2004:

Photo de Jean-Claude Rousseau
Jean-Claude Rousseau

Monsieur Jean-Claude Rousseau, licencié en langues germaniques, est nommé directeur de notre institut.

Août 2008:

Décès de Mademoiselle Renée Joffroy, fondatrice de notre école

4 octobre 2008:

Le samedi 4 octobre 2008, notre école débutait les festivités de son 60ème anniversaire par une journée des anciens.
La séance académique, présidée par notre directeur, Mr Jean-Claude Rousseau et honorée de nombreux invités fut riche en émotions: souvenirs à la fois amusants et émouvants, présentation en images (merci à Me Dessart!), chansons des premières promotions et discours élogieux ...
Au terme de cette séance académique, un repas était organisé pour les anciens professeurs et les premières élèves de notre école tandis que les autres anciens se retrouvaient autour d'un apéritif dinatoire ....

Apéritif dinatoire au Blaton
Repas au restaurant scolaire

20 octobre 2010:

Décès de Mademoiselle Liliane Mommens , l'un de nos plus anciens professeurs. Licenciée ULB en philologie romane, elle fût chargée de 1949 à sa retraite, des cours de français au degré supérieur et en section normale. Durant le 1er trimestre de l'année scolaire 1978-1979, elle assuma la direction après le départ de Mademoiselle Joffroy.
Ses collègues et ses élèves appréciaient son amabilité, son humanité, sa disponibilité et sa culture. Tous et toutes se souviendront avec émotion de son enthousiasme: qu'il s'agisse d'animer le ciné-club , d'organiser les fêtes de fin d'année ou les voyages traditionnels à Londres avec ses chères élèves de 2ème normale.

16 avril 2013:

Décès de Monsieur René Pétré, directeur de notre école de 1978 à 1986.

Janvier 2020:

C'est dans l'émotion générale que Monsieur Jean-Claude Rousseau, directeur depuis 16 ans, nous dit au revoir afin de partir vers une retraite bien méritée.
Il est remplacé par Monsieur Alain Valembois, directeur adjoint de notre institut depuis juillet 2018.

Lire le discours de Monsieur Rousseau

Photo de Alain Valembois
Alain Valembois

L'équipe éducative dit au revoir à Mr Rousseau
L'équipe éducative entourant Monsieur Rousseau