le scientifique.GIF (35612 octets)


sallescientif.JPG (14419 octets) sallescientif2.JPG (13999 octets)

Au moyen de reproductions de dessins ou de textes tirés des différents codex, cette partie montre l'aspect scientifique des travaux de Léonard de Vinci. Des textes résumant la pensée du chercheur expliquent et montrent les découvertes de Léonard dans ces domaines et sont mis en relation avec les connaissances antérieures ainsi qu'avec les applications qui en ont découlé.

  1. Léonard : La physiologie, l'anatomie
    C'est en solitaire que Léonard de Vinci a bouleversé la médecine en osant disséquer des cadavres et en débarrassant les connaissances des brouillards d'une fausse métaphysique.

  2. Cette section de l'exposition situe Léonard de Vinci dans l'histoire de l'anatomie, caractérise son œuvre en mettant en évidence son génie.

    On pourra y voir:
    l'état de l'anatomie depuis l'antiquité
    une description des études anatomiques de Léonard
    les conditions de dissection de son époque
    un petit test d'évaluation des connaissances à propos des muscles
    une comparaison entre ses découvertes et les connaissances de l'époque

  1. Léonard : La mécanique, les mathématiques, l'optique, la géologie, l'atmosphère, l'hydraulique, la cosmologie.

Mécanique: La lecture de nombreux documents et dessins réalisés par Léonard laisse perplexe car ceux-ci renferment de nombreux mécanismes encore d'application actuellement. Il disait :"Les sciences mécaniques sont les plus nobles et les plus utiles d'entre toutes, car par leur biais tous les corps animés exécutent l'opération pour laquelle ils ont été conçus. Il étudia les  forces de frottement et de résistance au mouvement ainsi que la résistance des matériaux en application avec la construction.
En théoricien de la mécanique, il s'intéresse aux problèmes de la pesanteur, de la force, de la percussion et de l'impulsion qui selon lui sont "filles du mouvement, étant issues de lui".

Mathématiques : Influencé par le mathématicien Pacioli, il s'est surtout intéressé à la géométrie où il ne dépasse pas les notions euclidiennes de l'époque. Il considérait cette science comme un instrument dans la création artistique ou scientifique. Des textes montreront ses définitions des points, lignes, lignes droites et courbes. Des illustrations pour les ouvrages de Pacioli au moyen de volumes réguliers, une étude sur la quadrature du cercle et sur la mesure de la largeur d'un fleuve complètent cette section.

Optique : Il fut le premier à donner une explication presque divinatoire du monde de la propagation de la lumière sous forme d'ondes transversales. C'est aussi avec quelques siècles d'avance qu'il contredit la propagation instantanée de la lumière. Il fit des expériences sur la réfraction des rayons lumineux et sur la décomposition de la lumière. Il fut également l'initiateur de la photométrie en étudiant la force et la vivacité de la lumière. Enfin on peut lui attribuer la découverte de la lunette grossissante.

Géologie : En observateur attentif de la nature, Léonard remarque les différentes couches sédimentaires ainsi que les fossiles. Il en donne une explication scientifique. Il observe et décrit le rôle de l'érosion de l'eau et du vent dans la formation du paysage.

Atmosphère : Léonard décrit correctement le cycle de l'eau en passant par l'évaporation puis la condensation de l'eau dans l'air.

Cosmologie : Bien que vivant à l'époque du géocentrisme, Léonard commence à en douter. Il dit que la terre est une étoile comme la lune, et n'est pas au centre du monde. Il démontre sa forme sphérique et en calcule le diamètre.

Responsable de la rubrique : Mr. TILQUIN O.

WB01343_.gif (599 octets)

WebMaster Préliminaires Page d'entrée Partie Historique Bibliographie
Léonard: l'Ingénieur Léonard: le Scientifique Léonard: le Peintre Page Gastronomie Dernière Minute