La place Saint-Lambert 

et le choeur de la cathédrale

Liège, Belgique

http://www.outline.be/quicktime/stlambert.html

La cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Lambert

Elle  était la cathédrale de Liège, détruite en 1794, lors de la Révolution liégeoise.  Les révolutionnaires la considéraient comme le symbole du prince-évêque.  Cette immense cathédrale gothique occupait l'actuelle place Saint-Lambert, le cœur de Liège. Elle fut commencée en  (donc une des premières en dehors de l'Ile-de-France) et achevée .

Son agencement reprenait le plan de la cathédrale ottonienne, détruite par un incendie en 1185 et qui la précédait : deux, un à l'est, l'autre à l'ouest, deux transepts, et donc pas d'entrée axiale ; on y pénétrait par les côtés, selon un schéma typiquement germanique. L'élévation était française, avec deux tours en façade d'une hauteur d'environ 80 m. Elle possédait aussi une troisième tour, haute d'environ 120 m, à l'ouest du croisillon sud du transept oriental.

On l'appelle parfois cathédrale Saint-Lambert.

1737  BERGMULLER  Vue de la grande Église de St Lambert à Liège

(Augsbourg, Collection des Prospects)