GABRIEL FAURE

Pamiers, 12 mai 1845 / Paris, 4 novembre 1924.

 

Raoul Dufy "le violon jaune" 1949

Pavane  opus 50

 

C'est Lindor! c'est Tircis ! et c'est tous nos vainqueurs ! 

Cest Myrtil! c'est Lydé ! Les reines de nos coeurs ! 

Comme ils sont provocants! Comme ils sont fiers toujours ! 

Comme on ose règner sur nos sorts et nos jours! Faites attention! Observez la mesure ! 

Ô la mortelle injure! 

La cadence est moins lente! Et la chute plus sûre ! 

Nous rabattrons bien leur caquets! 

Nous serons bientôt leurs laquais! 

Qu'ils sont laids! Chers minois ! 

Qu'ils sont fols! Airs coquets ! 

Et c'est toujours de même, et c'est ainsi toujours! 

On s'adore! on se hait ! On maudit ses amours ! 

Adieu Myrtil! Eglé ! Chloé ! démons moqueurs! 

Adieu donc et bons jours aux tyrans de nos coeurs! 

Et bons jours!

 

Robert, comte de Montesquiou-Fezensac (1855-1921)

par Boldoni 1897

 

Voir aussi :

sur Montesquiou

http://francois.darbonneau.free.fr/dandhist/montesquiou.html

sur  Boldini

http://peinturesetpoesies.blog50.com/archive/2006/week26/index.html