LA musique arabo-andolouse

 

Petit lexique

  • La Nouba : Nûba   ·  Forme de musique arabo-andalouse, consistant en une suite chantée et instrumentée. : A l’origine elle est constituée de cinq phases rythmiques (mîzân). Elle comporte une série de pièces vocales et instrumentales qui se succèdent selon une rythmique et un ordre établis.

  • Malouf : Littéralement "conforme à la tradition", désigne à Constantine, en Libye et en Tunisie, la musique arabo-andalouse. 

  •  La Wasla : Littéralement "ce qui relie". La wasla rassemble des pièces chantées et instrumentées. Elle ne survit de nos jours que dans la ville d'Alep (Syrie).

  • Mahloune  ou Malhoun ou Malhun
    Genre traditionnel et urbain au Maroc, basé sur la qasîda.  Ou Qasideh  il remonterait au XIIe siècle

  •  Muwashshah :Poème de forme libre, s'opposant à la qasîda classique. Il peut être déclamé ou chanté.

  • La Qasîda : Poème monorime arabe (poème dont tous les vers ont la même rime) apparu à l'époque antéislamique. En Afrique du Nord, la qasîda relève d'avantage de formes populaires et n'est pas incluse dans la nouba