Je construis un graphique de répartition

Un graphique à secteurs circulaire ou semi-circulaire.

Un Graphique en bandelette

Il sert à visualiser une RÉPARTITION à l’intérieur d’UN même phénomène et met en évidence les phénomènes majoritaires.

A. Remarques:

A1. La méthode décrite ci-dessous est utilisable dans toutes les circonstances.

A2. Si les valeurs reprises dans le tableau à visualiser sont exprimées en pour-cent consulte le point 7.

A3. Le tableau à visualiser ne doit pas comporter plus de cinq valeurs

(4, 2, 3, 1, 5).

B. Matériel: une calculatrice, un compas, un rapporteur, un crayon, une gomme,

(des crayons de couleur).

C. Procédure à suivre:              C.A.V.O.A.R.

 

1. JE CALCULE

1.1. Je calcule, si nécessaire, la somme des valeurs.

1.2. Je calcule le résultat M de la division suivante:

360 / somme des valeurs, si je veux construire un graphique circulaire.

180 / somme des valeurs, si je veux construire un graphique semi-circulaire.

Longueur de la bandelette / somme des valeurs , si je veux construire un graphique en bandelette

Si ma calculatrice est dotée d’une mémoire, je stocke ce résultat.

1.3. Je multiplie chaque valeur par M.

Attention, le résultat doit être calculé à une décimale pour les graphique circulaire ou semi-circulaire. L’unité est le degré d’arc.

Le résultat doit être calculé à deux décimales pour le graphique en bandelette. L’unité est, généralement, le centimètre.

2. J’ARRONDIS.

2.1. J’arrondis mes valeurs pour ne conserver 

qu’un nombre entier pour les graphique circulaire ou semi-circulaire.

qu’un nombre entier pour le graphique en bandelette.

3. JE VÉRIFIE.

3.1. Je vérifie si le total des valeurs arrondies vaut 

soit 360° dans le cas d’un graphique circulaire.

soit 180° dans le cas d’un graphique semi-circulaire.

soit la longueur de la bandelette.

-Si ce n’est pas le cas je dois ajouter ou retirer une unité à la valeur

la plus élevée.

-Si cela ne suffit pas, il est vraisemblable que j’ai commis une ou plusieurs erreurs de calcul dans les étapes précédentes.

Je vérifie les arrondis. Si je n’ai pas commis d’erreur, je dois recommencer les calculs effectués au point 1.

 

4. J’ORDONNE.

4.1. J’ordonne les résultats obtenus soit de manière décroissante (5,4, 3, 2,1) c’est la présentation la plus fréquente, soit de manière décroissante (1, 2, 3,4, 5).

 

5. J’ATTRIBUE LES COULEURS.

5.1. Je dispose de cinq couleurs: Rouge, Orange, Jaune, Vert, Bleu.

La valeur la plus élevée doit toujours se voir attribuer une couleur située à la gauche de la couleur attribuée à une valeur plus faible.

Exemples:

cinq valeurs

5

4

3

2

1

R

O

J

V

B

Trois valeurs

Différentes solutions sont possibles

5

3

1

R

O

J

ou

5

3

1

R

J

V

ou

5

3

1

R

O

B

ou

5

3

1

R

J

B

 

La dernière solution est la meilleure car l’intervalle entre les couleurs (l’intervalle chromatique) est le plus important.

 

Deux valeurs: la meilleure solution est

5

1

R

B

6. JE RÉALISE.

6.1. Je trace un cercle (ou un demi -cercle). Le rayon ne doit pas être inférieur à cinq centimètres.

6.2. Je trace le rayon vertical. Il correspond à 0°.

6.3 Je mesure puis je trace la limite du secteur qui correspond à la première valeur ordonnée. Je recommence à partir de la dernière limite tracée autant de fois que nécessaire.

6.4 Je colorie chaque secteur.

6.5. Je construis la légende.

 

Elle doit comporter :

- un titre composé, si possible de trois parties, RÉPARTITION DU .... phénomène étudié, la source du renseignement, la date à laquelle il a été établi ;

-une légende reprenant les couleurs utilisées en rapport avec les catégories.

 

7. Si les valeurs sont exprimées en pour-cent je dois commencer la procédure au point 1.3. reformulé de la manière suivante:

1.3. Je multiplie chaque valeur par 3,6.

Attention, je dois calculer le résultat à une décimale.

EXERCICES