LES PRIX LITTÉRAIRES 

Télécharger le document Word Consignes de téléchargement

PRIX MÉDICIS

PRIX GONCOURT

PRIX Femina

prix RENAUDOT

prix interallié 2004

Autres

Le Prix Médicis


Le benjamin des grands Prix littéraires est décerné en même temps que le Femina, fin octobre, à l'hôtel Crillon. (Novembre 2004)

Le Prix Médicis a été fondé en 1958 par Gala Barbisan et Jean-Paul Giraudoux qui voulaient fonder "un prix pas comme les autres". 

Le jury se prononce fin octobre -début novembre, quelques jours avant ou après le Prix Goncourt, en même temps que le Prix Femina à l'hôtel parisien Crillon. Il récompense l'oeuvre d'un jeune auteur faisant preuve d'un ton et d'un style nouveau.

Parmi les lauréats il y a eu Philippe Sollers pour Le parc en 1961, Maurice Clavel pour Le tiers des étoiles en 1972 et Georges Perec pour La vie mode d'emploi en 1978.

Prix Médicis / Fiche pratique 

Création

1958

Catégorie

Roman français, roman étranger et essai 

Membres du jury*

Marcel Schneider, Jacques Chessex, Dominique Fernandez, Jean-Pierre Giraudoux, Patrick Grainville, Francine Mallet, Jacqueline Piatier, Christine de Rivoyre, Alain Robbe-Grillet, Denis Roche, Anne Wiazemsky. 

Derniers lauréats

2004 La Reine du silence (Gallimard), de Marie Nimier
2003
Quatre soldats (Le Seuil) de Hubert Mingarelli
2002 Pas un jour (Grasset) de Anne F. Garréta
2001 Le Voyage en France (Gallimard) de Benoît Duteurtre
2000 Diabolus in Musica (Grasset) de Yann Apperry
1999 Mon grand appartement (Minuit) de Christian Oster
1998 Le Loup mongol (Grasset) de Homeric 

Site

http://www.prix-litteraires.net
Pour connaître la liste des lauréats depuis 1958.
 

 

Le Prix Interallié 

 

 le prix des journalistes
En 1926, des journalistes attendant les délibérations du Prix Goncourt ont créé leur propre prix : le Renaudot. En 1930, c'est au tour des journalistes attendant le Prix Femina de créer leur prix : l'Interallié. (Novembre 2004)

Le Prix Interallié a été fondé le 3 décembre 1930 par une trentaine de journalistes qui déjeunaient au Cercle Interallié à Paris en attendant les délibérations des dames du Femina.  Le jury est composé de dix journalistes masculins, auxquels se joint le lauréat de l’année précédente. Le Prix est remis au début du mois de novembre, après le Prix Goncourt, au restaurant parisien Lasserre. Il récompense un roman écrit par un journaliste.

Le premier des lauréats est André Malraux récompensé pour La voie royale en 1930. Egalement primés : Philippe Labro pour L'étudiant étranger en 1986, Sébastien Japrisot pour Un long dimanche de fiançailles, Franz-Olivier Giesbert pour La souille en 1995 et Patrick Poivre d'Arvor pour L'irrésolu en 2000. 

Prix Interallié / Fiche pratique 

Création

1930

Catégorie

Roman français 

Membres du jury

Jean Couvreur, Jacques Duquesne, Jean Ferniot, Paul Guimard, Serge Lentz, Eric Ollivier, Jean-Marie Rouart, Pierre Schoendoerffer, Philippe Teston et le lauréat de l'année précédente. 

Derniers lauréats

2003 Windows on the world (Grasset), de Frédéric Beigbeder
2002
Les vieillards de Bringhton (Grasset) de Gonzague Saint-Bris
2001 Sisters (Fayard) de Stéphane Denis
2000 L'irrésolu (Albin Michel) de Patrick Poivre d'Arvor
1999 Les causes perdues (Gallimard) de Jean-Christophe Rufin
1998 Les corrompus (Grasset) de Gilles Martin-Chauffier

Site 

http://www.prix-litteraires.net
Pour connaître la liste des lauréats depuis 1930.

 

Prix Femina

 

 la récompense des femmes
Le Prix Femina est presque contemporain au Prix Goncourt. Sa particularité : un jury exclusivement féminin. (Novembre 2004)

Le Prix Femina a été fondé en 1904 par une vingtaine de femmes journalistes de la revue "Vie heureuse" (qui deviendra "Femina") pour rendre plus étroite les relations de confraternités entre les femmes de lettres.

Il est décerné par un jury composé de douze femmes, fin octobre - début novembre à l’hôtel parisien Crillon, quelques jours avant ou après le Prix Goncourt, à une oeuvre d'imagination.

Il a notamment récompensé Roland Dorgelès pour Les croix de bois en 1919, Georges Bernanos pour La joie en 1929, Antoine de Saint-Exupéry pour Vol de nuit en 1931 et Marguerite Yourcenar pour L’œuvre au noir en 1968.

Prix Femina / Fiche pratique

Création

1904

Catégorie

Roman français, roman étranger et essai

Membres du jury*

Madeleine Chapsal, Régine Deforges, Solange Fasquelle, Viviane Forrester, Claire Gallois, Benoîte Groult, Paula Jacques, Christine Jordis, Diane de Margerie, Mona Ozouf, Danièle Sallenave.

Derniers lauréats

2004 Une vie française (L'Olivier), de Jean-Paul Dubois
2003
Le complexe de Di (Gallimard) de Dai Sijie
2002 Les adieux à la reine (Le Seuil) de Chantal Thomas
2001 Rosie Carpe (Editions de Minuit) de Marie Ndiaye
2000 Dans ces bras-là (POL) de Camille Laurens
1999 Anchise (Le Seuil) de Maryline Desbiolles
1998 Le Dit de Tianyi (Albin Michel) de François Cheng

Site

http://www.prix-litteraires.net
Pour connaître la liste des lauréats depuis 1904 .

 

Prix Renaudot

 

pour les oubliés du Goncourt
Le même jour - en théorie - que le Goncourt est décerné au restaurant Drouant le Prix Renaudot, censé réparer les éventuelles injustices du premier. (Novembre 2004)

Le Prix Renaudot a été créé en 1925 par dix critiques littéraires attendant la délibération du Goncourt au restaurant parisien Drouant. C'est une sorte d'anti-Goncourt qui porte le nom de Théophraste Renaudot, fondateur du premier journal français, La Gazette, en 1631.

Son jury est composé de dix membres qui se recrutent par cooptation. Une présidence tournante est confiée d'année en année à chacun des membres par ordre d'ancienneté dans son appartenance au jury.

Le Prix Renaudot récompense un roman ou un récit de ton et de style nouveau. Deux livres sont désignés au cas où le lauréat du Renaudot aurait déjà le Goncourt. Les auteurs ayant obtenu un des grands prix littéraires dans les cinq années précédant ne peuvent être retenus comme lauréats du Prix Renaudot.

Parmi les lauréats fameux de ce prix se détachent Marcel Aymé pour La Table aux crevés en 1929, Louis-Ferdinand Céline pour Voyage au bout de la nuit en 1932, Louis Aragon pour Les Beaux Quartiers en 1936, Michel Butor pour La Modification en 1957, Jean-Marie Le Clézio pour Le Procès-verbal en 1963 et Georges Perec pour Les Choses en 1965.

Prix Renaudot / Fiche pratique

Création

1926

Catégorie

Roman et essai français

Membres du jury

Dominique Bona, André Bourin, André Brincourt, Georges-Olivier Châteaureynaud, Louis Gardel, Franz-Olivier Giesbert, Christian Giudicelli, Jean-Noël Pancrazi, Jean-Marie Gustave Le Clézio.

Derniers lauréats

2004 Suite française (Denoël) d'Irène Nemirovsky
2003
Les âmes grises (Stock) de Philippe Claudel
2002
Assam (Albin Michel)
de Gérard de Cortanze
2001 Céleste (Editions du Rocher) de Martine Le Coz
2000 Allah n'est pas obligé (Le Seuil) de Ahmadou Kourouma
1999 L'Enfant léopard (Grasset) de Daniel Picouly
1998 Le Manuscrit de Port-Ebène (Gallimard) de Dominique Bona

Site officiel

http://www.renaudot.com
La page d'accueil se présente comme une constellation de grands écrivains : un fond noir parsemé des têtes des lauréats les plus célèbres : Aragon, Céline, Pérec... La navigation dans le site est un peu molle, mais vous y trouverez l'essentiel : bref historique .

 

Le Prix Goncourt

 

le plus prestigieux
Le Prix Goncourt est le plus ancien, le plus fameux -mais aussi le plus contesté- des Prix littéraires français. Il est décerné chaque année au restaurant Drouant.
(Novembre 2004)

Le Prix Goncourt vient de fêter ses 101 ans. Il a été fondé en 1903, par volonté testamentaire de l'écrivain Edmond de Goncourt : "Je nomme pour exécuteur testamentaire mon ami Alphonse Daudet, à la charge pour lui de constituer dans l'année de mon décès, à perpétuité, une société littéraire".

L'Académie Goncourt est constituée de dix membres. Ceux-ci se réunissent chaque premier mardi du mois dans leur salon, au premier étage du restaurant parisien Drouant. Après le départ ou le décès de l'un d'entre eux, son successeur est recruté par cooptation. Le nouvel élu a chez Drouant le couvert de celui qu'il remplace, avec la fouchette et le couteau en vermeil gravés aux noms des détenteurs successifs.

Bien que le lauréat ne reçoive qu'un chèque symbolique de 10 euros, ce prix lui assure de vendre au moins 300 000 exemplaires... Parmi les lauréats du Goncourt on trouve : Marcel Proust pour A l'ombre des jeunes filles en fleurs en 1919, André Malraux pour La condition humaine en 1933, Simone de Beauvoir pour Les Mandarins en 1954, Romain Gary pour Les racines du Ciel en 1956, de retour en 1975 sous le nom d'Emile Ajar pour La vie devant soi, Patrick Modiano pour Rue des boutiques obscures en 1978 et Marguerite Duras pour L'amant en 1984.

En 1951, Julien Gracq a refusé cette distinction pour "Le Rivage des Syrtes". En 1995, pour la première fois, le Goncourt et le Médicis ont été attribué à un même roman : "Le testament français" d'Andreï Makine.

Prix Goncourt / Fiche

Création

1903

Catégorie

Roman français

Prix

10 €

Membres du jury

Robert Sabatier (1971), Françoise Mallet-Joris (1971), Michel Tournier (1972), François Nourissier (1977), André Stil (1977), Daniel Boulanger (1983), Edmonde Charles-Roux (1983), Didier Decoin (1995), Françoise Chandernagor (1995), Jorge Semprun (1996).

Derniers lauréats

2004 Le soleil des Scorta (Actes sud) de Laurent Gaudé
2003
La maîtresse de Brecht (Albin Michel) de Jacques-Pierre Amette
2002 Les ombres errantes (Grasset) de Pascal Quignard
2001 Rouge Brésil (Gallimard) de Jean-Christophe Rufin
2000 Ingrid Caven (Gallimard) de Jean-Jacques Schuhl
1999 Je m'en vais (Minuit) de Jean Echenoz
1998 Confidence pour confidence (Gallimard) de Paule Constant

Site officiel

http://www.academie-goncourt.fr
Pour tout savoir sur le plus prestigieux des Prix littéraires français.
Et d'abord, qui sont les frères Goncourt ? Quel est le fonctionnement de l'Académie Goncourt ? Quel est le palmarès depuis 1903 ? ... Le tout dans une interface noir, blanc et rouge d'apparat.

 

Les autres prix littéraires


Les grands prix littéraires ont été créés dans la première moitié du XXème siècle. Depuis des centaines d'autres sont apparus. Extraits... (Novembre 2004)

 

Le Prix Nobel
Mort en 1896, le chimiste suédois Alfred Nobel a légué sa fortune à une fondation chargée de récompenser chaque année cinq personnalités ayant rendu de grand service à l'humanité dans cinq domaines : physique, chimie, médecine, paix et littérature. Ce dernier est décerné par l'Académie de Stockholm.
Pour en savoir plus http://www.nobel.se

 

Le Prix de l'Académie française
Décerné par l'Académie française depuis 1918, le Grand Prix du Roman récompense un jeune auteur pour une oeuvre "d'inspiration élevée". Proclamé fin octobre, il donne le coup d'envoi des grands prix de la rentrée littéraire.
Pour en savoir plus http://www.academie-francaise.fr

 

Le Prix des Deux-Magots
Un jour de 1933, Martyne, bibliothécaire de l'Ecole des beaux-arts et Roger Vitrac, l'auteur des "Enfants au pouvoir", prenant l'apéritif à la terrasse des Deux Magots, décident de créer un prix littéraire. Le premier Prix a été attribué au premier roman d'un jeune écrivain, Raymond Queneau, pour "Le Chiendent".
Pour en savoir plus http://www.lesdeuxmagots.fr

Le Prix du Livre Inter


Créé par Paul-Louis Mignon en 1975, ce prix est décerné par un jury composé de 24 auditrices et auditeurs de France Inter représentant toutes les régions de France et présidé par un auteur.
Pour en savoir plus http://www.radiofrance.fr

Le prix Décembre


Créé en novembre 1989 par Philippe Dennery, le Prix Décembre (anciennement Prix Novembre) est une sorte d'anti-Goncourt. Malgré son nom, il est décerné début novembre à l'hôtel Lutetia à Paris.

Le Prix de Flore


Depuis 1994, un jury de 13 journalistes (Frédéric Beigbeder, Michèle Fitoussi, François Reynaert...) remet le Prix de Flore qui récompense "un auteur au talent très prometteur".
Pour en savoir plus http://www.cafe-de-flore.com