Six questions pour déterminer la crédibilité de l’information en ligne

 

D'après  http://www.actualiteenclasse.com/documentation/51.html

 

Pour déterminer la crédibilité de l’information en ligne, vous pouvez poser les six questions de l'hexamètre de QUINTILIEN : 

Qui ?

Quoi ?

Comment ?

Quand ? 

Où ? 

Pourquoi ?

QQCQOP

Il est parfois bon d'ajouter, comme les anglo-saxons, combien ?

QQCQOPC

 QUI ?

  1. Qui est l’auteur ou le créateur de cette page Web?

  2. Quelqu'un assume-t-il la responsabilité du contenu de ce site Web? L'information sur l'auteur ou l'organisme est-elle clairement énoncée?

  3. Y a-t-il des liens vers de l'information supplémentaire sur l'auteur ou l'organisme? Est-il possible de joindre l'organisme ou l'auteur par courrier ou par téléphone?

  4. Est-il possible de confirmer que l'organisme ou l'auteur constitue une source d'information crédible et qui fait autorité?

  5. Est-il possible de vérifier qui est l’auteur des autres sources d’information citées?

 QUOI ?

  1. Quels résultats obtenons-nous?

  2. Le site web annonce-t-il clairement les sujets qu’il entend aborder?

  3. Livre-t-on l’information promise?

  4. L’information est-elle facile à comprendre, cohérente?

  5. L’information fait-elle le tour du sujet?

  6. Donne-t-on plus d’un point de vue?

  7. Y a-t-il des liens vers d'autres points de vue?

  8. Le site web renvoie-t-il à une liste de ressources ou de liens pour approfondir la recherche, et offre-t-il des liens vers ces ressources?

  9. L’information est-elle clairement protégée par un copyright?

  10. Qui détient les droits?

 COMMENT ?

  1.  Comment l’information est-elle présentée?

  2. Fait-on appel aux sentiments pour «habiller» les faits énoncés et vous persuader?

  3. Croyez-vous que l’opinion ou les sentiments de l’auteur ont guidé sa sélection des faits?

  4. Si c’est le cas, est-ce que l’auteur l’énonce clairement?

  5. L’information est-elle rédigée dans un langage, simple et clair, ou fait-elle appel à des énoncés vastes, non démontrés et chargés de sous-entendus?

  6. Les ressources sont-elles bien organisées et présentées de façon logique?

  7. Les liens sont-ils complets, pertinents et appropriés?

  8. Les liens sont-ils évalués, commentés? Le site est-il facilement «navigable»?

  9. Son interface est-elle efficace?

 QUAND ?

  1. Quand le site a-t-il été créé?

  2. Est-il important que l'information recherchée soit à jour?

  3. Y a-t-il une date de référence indiquant à quel moment le contenu du site a été affiché ou la dernière fois qu'il a été mis à jour?

  4. Les liens fonctionnent-ils?

  5. L’information toute récente a-t-elle été confirmée ailleurs?

  ?

Où êtes-vous?

Décortiquer une adresse Uniform Resource Locator (mieux connue sous le nom d'URL ou d'adresse du site)

· Exemple du site Blame Canada (le titre vient d’une expression du dessin animé pour adultes South Park et reprise lors des Oscars dans un numéro de chant animé par Robin Williams)

·  La notation «http» indique qu'il s'agit d'un document hypertexte (la plupart des documents en ligne sont conçus dans ce format). Le «www» est la forme abrégée de «World Wide Web», où se trouvent tous les sites Web. La seconde partie d'une URL contient le nom de domaine de la personne ou de l'organisme qui héberge le site Web. Dans notre cas, il s'agit de mafiaboy. Le nom de domaine ne renvoie pas à un nom d’entreprise mais au pseudonyme du hacker montréalais arrêté récemment. Le nom de domaine renvoie donc au sujet traité et non à l’auteur. Le «.com» indiquait à l’origine qu’il s’agissait d’un organisme commercial, mais aujourd’hui n’importe qui peut demander et utiliser n’importe quel nom de domaine et on en peut plus s’en servir pour identifier le type d’organisation. Un URL peut aussi se terminer par le chemin de répertoires et de sous-répertoires qui mènent à la page où vous vous trouvez (il n’y en a pas dans le site Blame Canada). Souvent la partie finale de l'URL contient les mots «Html» ou «htm». Il s’agit du code ou du format dans lequel a page ou le document a été créé. Il peut arriver que vous voyiez le mot «user» ou un tilde (~) dans un sous-répertoire, suivi d'un nom. Cela peut indiquer que vous vous trouvez sur une page web personnelle qui est hébergée par un fournisseur de service Internet.

 POURQUOI ?

  1.  Pourquoi ce site Web offre-t-il ce contenu?

  2. Quel est le but de ce site ? Ce but est-il énoncé clairement?

  3. En fait-on mention dans la page d’accueil?

  4. À qui ce site s’adresse-t-il (public cible)?

  5. Est-il possible de dégager la perspective de l’auteur?

  6. Y a -t-il un lien entre cette perspective et l’organisme que l’auteur représente?

  7. L’information est-elle gratuite, tarifée à la pièce, accessible selon un code d’accès?

  8. Vous demande-t-on de remplir un formulaire pour accéder au contenu du site?

  9.  À quoi ou à qui servira cette information?

  10. Y a-t-il des publicités sur le site? Si oui, ont-elles un rapport avec les informations que vous cherchez?

  11.  Les publicités sont-elles clairement identifiées?

Évaluer un site: fiche élève    (lien)             Décomposer une adresse

Voir aussi:

puce http://users.skynet.be/ameurant/francinfo/validite/evaluer.html
puce http://www.ccr.jussieu.fr/urfist/cerise/p361.htm
puce http://csidoc.insa-lyon.fr/sapristi/fristi36.html
puce http://repere.enssib.fr/frontOffice/afficheArticle.asp?idTheme=13
puce

Documents pour les enseignants

Centre pour la formation informatique dans le secondaire (Namur) Marchant Auguste. Grille d'évaluation d'un site. Département éducation et technologie (Namur). [En ligne]. Avril 1999. [Consulté le 19 mars 2001]. Disponible sur :
ftp://www.det.fundp.ac.be/cefis/publications/documents/Evalsite5.50.PDF
                                            Attention FTP

Cette grille très complète donne des indications pour évaluer un site pédagogique (identification du site, facilité de navigation, validité des informations, validation du contenu..)

Collège de Limoilou Godin Maud. L'évaluation d'un site web. Collège de Limoilou. [En ligne]. Avril 1998 - Octobre 1999. (ASTED. Activités de formation continue). [Consulté le 24 juin 2003]. Disponible sur :
http://www.climoilou.qc.ca/fr/fs08/fs0802/formation/eval.html
Ce document traduit et adapté par Jan Alexander et Marsha Tate propose d'appliquer les critères d'évaluation de l'imprimé au web
Académie de Lille Bibeau Robert. Grille d'évaluation d'un site web. Académie de Lille. [En ligne]. Janvier 1999. [Consulté le 24 juin 2003]. Disponible sur :
http://netia59.ac-lille.fr/ref/pedagogie/Robert_Bibeau/evaluweb.htm
La grille est assortie d'éléments explicatifs.

 Documents pour les élèves

Collège de Bois de Boulogne Critères d'évaluation des sources d'information d'internet. Collège de Bois de Boulogne. [En ligne]. 25 août 1996. [Consulté le 24 juin 2003]. Disponible sur :
http://www.resdoc.ccsr.qc.ca/biblio/boulo/Evaluation.htm
Des critères pour évaluer l'information par le collège virtuel.
Académie de Dijon Villaume Françoise. Grille d'analyse d'un site ou d'une page internet. Académie de Dijon. [En ligne]. 20 février 2001. [Consulté le 24 juin 2003]. Disponible sur :
http://www.ac-dijon.fr/pedago/Cdi/tpe/tpe-ana.htm
Grille réalisée pour un travail en TPE