Boîte à outils

LES HALLES SAINT-GERY 

(22 x 42 m)

Bus, Trams et Métro:

Station de métro ROGIER (ligne 2), puis trams jusque BOURSE, ou station de métro GARE CENTRALE (lignes 1a et 1b).

Trams station BOURSE

Bus station Bourse et de Brouckere

L’église Saint-Géry** qui s’élevait au centre des îles formées par les bras de la Senne accueillit les reliques de sainte Gudule avant qu’elles soient transférées, au milieu du XIe siècle, dans la future cathédrale qui porte aujourd’hui son nom. L’édifice gothique de la fin du Moyen Age fut démoli entre 1798 et 1801, sous le Régime français.

A son emplacement, la Ville fit aménager une place publique au centre de laquelle fut érigée en 1802 une fontaine pyramidale datant de 1767 et provenant de la cour principale de l’abbaye de Grimbergen. Cette place accueillit plusieurs marchés.

1881 vit le début de la construction des Halles aux viandes , œuvre de l’architecte A. Vanderheggen Elles furent inaugurées en 1882 et abritaient alors quatre rangées de doubles étals et un comptoir de vente.

L'armature est en fer; les trumeaux sont décorés de trophées de gibier, de volaille, de poissons, de chutes de fleurs et de fruits. Sur la corniche reposent des groupes en fonte, symbolisant l'Eau (fleuve sous la figure d'un homme à longue barbe), la Terre (une femme avec une mappemonde), l'Agriculture (laboureur avec une charrue) et la Culture maraîchère. La façade, rue Grétry, est surmontée de petits groupes d'enfants représentant la Chasse et la Pêche, toutes sculptures modelées par Louis Sarnain.  

Le marché Saint-Géry continua ses activités de nombreuses années, mais délaissé de plus en plus par les commerçants après la seconde guerre mondiale, il fut finalement fermé le 28 février 1977.

Remarquable témoin de l’architecture des marchés couverts alliant un extérieur de style néo-renaissant flamand et un intérieur faisant appel aux techniques de l’ossature métallique, il compte aujourd’hui au nombre des édifices classés de la région bruxelloise depuis le 21 janvier 1987.

Construction décrétée le 15 mars 1871 et terminée en 1874, à l'emplacement de l'église rasée en 1798 par les révolutionnaires français*. L'endroit a eu, à travers les siècles, une grande signification économique. La route marchande, qui reliait le Rhin à la Flandre, y franchissait la Senne sur un pont situé entre le Marché aux Poulets et la rue Sainte-Catherine**.

Au centre de la place du même nom coulait jadis une fontaine ornée de deux têtes de lion

Ce lieu, rénové en 1987-1989 afin de s'ouvrir à des restaurants et des commerces et classé, est un témoin remarquable de l'architecture des marchés couverts.

Depuis avril 1999, les Halles Saint-Géry accueillent un centre d’information et d’exposition consacré au patrimoine et au cadre de vie des Bruxellois, placé sous l’égide de la Région de Bruxelles-Capitale.

Vous y trouverez notamment

·                   

      

        le centre urbain

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Abea logo              

                    l'agence bruxelloise de l'énergie (ABEA)  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ibge logo

·                 

 l      le guichet info-environnement de l'IBGE


 

** Le site est déjà probablement occupé lorsque, au VIIe siècle, saint Géry évangélise la région et fait édifier une église dédiée à saint Michel.

Le quartier

L'îlot Saint Géry était relié à Bruxelles par les ponts de la Carpe, du Miroir et des Teinturiers.
La rue Saint Christophe comportait trois moulins (Slijpmolen, Papiermolen et Driesmolen).

Non loin de là, le Jardin aux Fleurs (Bloemenhof) accueillait les arbalétriers. En 1471, s'installeront, dans le même quartier, les Frères de la Vie commune. Ils fourniront un enseignement à Erasme et Breughel. Ils publieront également l'un des premiers ouvrages imprimés à Bruxelles. En 1588, l'ordre sera dissout et remplacé, jusqu'en 1796, par celui des Riches-Claires.
Au début du XXe siècle, le quartier Saint-Géry tenait en «La Cour de Bruxelles» une auberge de renom qui comptait parmi ses membres un certain Karl Marx, domicilié alors à Bruxelles.

Sources :

http://www.adisc.be/bruxelles/Est/Bruxelles/Bruxelles_3_/body_bruxelles_3_.html

http://www.eurobru.com/monum005.htm

http://fr.encyclopedia.yahoo.com/articles/cl/cl_1481_p0.html

http://www.hallessaintgery.be